Une bibliothèque musicale au cœur de Paris

M. Fleuret et H-L de La Grange à l’inauguration de la bibliothèque en 1986

La Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret (anciennement Médiathèque Musicale Mahler) est née de la volonté et de la générosité de deux musicologues, Maurice Fleuret et Henry-Louis de La Grange qui ont souhaité mettre à la disposition d’un large public leurs collections personnelles.
Association régie par la loi de 1901 et agréée par la Fondation de France en 1986, la Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret est un espace de recherche et de pratique unique ouvert aux étudiants, aux chercheurs, aux mélomanes et aux professionnels de la musique en même temps qu’un lieu de diffusion, de médiation et de partage des savoirs pour tous les publics.
Depuis 2016, dans le cadre d’une coopération culturelle renforcée, la Fondation Royaumont et la BLGF ont souhaité réunir leurs fonds documentaires et patrimoniaux sous une même bannière dénommée « Bibliothèques Royaumont ».

Des espaces multi-usage

Situé au cœur de Paris dans le 8e arrondissement, l’hôtel particulier du 11bis rue de Vézelay, rénové entre 2019 et 2021, conjugue des espaces de conservation, de consultation, de pratique artistique, de formation ainsi que des salles privatisables.
Dotée d’un équipement entièrement repensé, la BLGF offre à son public des conditions de travail et d’accès optimales (normes ERP/PMR).

  • Une salle de médiation ouverte à tous, la salle André-Schaeffner
  • Une salle de lecture avec postes d’écoute
  • Un centre documentaire, le centre de documentation La Grange-Fleuret
  • Un espace de consultation des documents précieux (accès sous conditions), la salle des trésors
  • Des espaces de pratique artistique ou de réunion privatisables pouvant accueillir jusqu’à 70 personnes (équipement audio-visuel, pianos…) ; le salon Gustav-Mahler le salon Marguerite-Long, le salon des miroirs
  • Un studio de résidence pour les chercheurs et les artistes équipé d’un piano, le studio Alfred-Cortot  
Salle de lecture

Histoire du bâtiment

Entrée de la BLGF

Construit en 1867 par le Vicomte de Dampmartin, le bâtiment est un exemple de l’architecture d’édifices privés construits autour du parc Monceau dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Dans ce quartier nouveau s’installèrent à l’époque la grande bourgeoisie parisienne mais aussi les artistes, les compositeurs et les acteurs de la vie culturelle et mondaine. 


Une vaste campagne de travaux, confiée à l’architecte Loïc Julienne – Atelier Construire, fut menée de 2019 à 2021 afin d’offrir des espaces de conservation et de consultation rénovés et augmentés, et de disposer de lieux de médiation, de rencontres et de pratique artistique. La nouvelle organisation des espaces permet d’imaginer des activités diversifiées et l’accueil d’un public élargi.
 

Le bâtiment est aujourd’hui mis aux normes d’un ERP (établissement recevant du public) et adapté à l’accueil des personnes à mobilité réduite. Grâce aux dispositions testamentaires de Henry-Louis de La Grange, la BLGF bénéficie de 250 m² de surfaces supplémentaires pour ses activités.
La Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret dispose donc dorénavant d’espaces de pratique lui permettant de diversifier ses activités. C’est un équipement profondément renouvelé qui est offert au public, mettant en valeur ses qualités patrimoniales tout en faisant entrer ses collections dans un dialogue à la fois plus simple et plus direct avec ses visiteurs.

Des collections uniques

La Bibliothèque musicale permet la consultation d’un large éventail de documents musicaux et musicologiques :
une bibliothèque de 30 000 volumes en français et langues étrangères ;
une discothèque de 50 000 références (vinyles et disques compacts) ;
une partothèque de 16 000 partitions ; une photothèque de plus de 8000 références 200 collections de revues, dont 60 en cours ;
18 000 dossiers documentaires sur la vie musicale ;
40 fonds d’archives (Gustav Mahler, Marguerite Long, Yvonne Lefébure, Sylvain Dupuis, Paul Le Flem…).

L’accès à la salle de lecture est sans rendez-vous du mardi au samedi de 10h à 18h.

La consultation des fonds d’archives est soumise à une demande écrite aux documentalistes sur rendez-vous.

Les enregistrements sonores peuvent être écoutés sur place.

Salon Marguerite Long

Projets pédagogiques

La Bibliothèque La Grange-Fleuret est conçue comme un lieu ouvert et accessible à un public diversifié et renouvelé. Un espace spécifiquement dédié à la médiation permet la présentation d’expositions numériques et physiques. Des actions pédagogiques conçues pour les plus jeunes ainsi que pour les élèves de conservatoires y sont proposées.

Location d’espaces

Salon des miroirs

Idéalement placée au cœur du 8e  arrondissement de Paris, le cadre exceptionnel, regorgeant de culture, de la BLGF est propice au travail et au partage.
Quatre salons de l’hôtel particulier, pouvant accueillir de 10 à 70 personnes, sont disponibles à la privatisation pour l’organisation de réunions, séminaires, conférences et réceptions. Des prestataires choisis avec soins (traiteurs, personnel d’accueil, fleuriste, techniciens lumière) sont partenaires de la BLGF pour assurer l’organisation des événements.
La BLGF accueille également les structures musicales et culturelles, leur mettant à disposition des espaces, des instruments et des équipements adaptés à leurs besoins d’organisation de répétitions et d’auditions.
L’expérience des entreprises peut se prolonger par l’organisation de visites privées des trésors conservés par la BLGF, par l’organisation de conférences sur la musique ou de concerts invitant des artistes en résidences ou partenaires, toujours autour de ses collections.
Les événements de la saison culturelle de la BLGF peuvent également se dupliquer dans les locaux des entreprises. 

Feuilleter la brochure : Réunions et événements à la Bibliothèque musicale La Grange-Fleuret

Consulter notre vitrine loc’hall dédiée à la privatisation des espaces de la BLGF.

Contact : Marine Saunier

Salon Gustav Mahler

L'actualité de la bibliothèque