Partager

Sonates françaises pour violoncelle et piano

Réserver
+Voir d'autres dates

Présentation

Astrig Siranossian – violoncelle, Nathanaël Gouin – piano

Sonates de Marcelle Soulage (1894-1970), Jean Cras (1879-1932), Pierre-Octave Ferroud (1900-1936)

Pour en savoir plus sur Astrig Siranossian

Premier Prix et plusieurs fois Prix Spécial du concours international K. Penderecki, Astrig Siranossian se produit en soliste avec de grands orchestres. Invitée régulièrement par Daniel Barenboim, ses partenaires sur scène ne sont pas moins que Simon Rattle, Martha Argerich, Yo-Yo Ma, Kirill Gernstein, Elena Bashkirova, Emmanuel Pahud.. Elle se produit régulièrement sur les plus grandes scènes : Philharmonie de Paris, Carnegie Hall à New-York, Musikverein de Vienne, Walt Disney Hall à Los Angeles, KKL Luzerne, Casino de Bâle, Théâtre des Champs Élysée, Philharmonie de Berlin, Flagey Bruxelles, Théâtre Colon Buenos Aires , Kennedy Center Washington..

Régulièrement invitée sur les chaînes de télévision (TF1, France 2, France 5, CultureBox TV, BR Kultur..), ses enregistrements sont salués unanimement par la presse. En Octobre 2022 sort son album Duo-Solo, rencontre entre mélodies et danses populaires et répertoire savant faisant dialoguer le violoncelle et la voix. En 2021, elle grave avec son partenaire de scène Nabil Shehata, le premier concerto de C. Saint-Saëns pour le label Alpha Classics.

Pour ce même label, est publié en 2020 l’album « Dear Mademoiselle », un hommage à Nadia Boulanger avec les pianistes avec Nathanaël Gouin et Daniel Barenboim qui reçoit les hommages de la presse internationale.

Depuis 2015, elle prend la direction artistique des « Musicades », festival de sa ville natale, Romans sur Isère qui met en miroir la musique avec les arts. Elle crée en 2019 la mission « Spidak Sevane » qui vient en aide aux enfants au Liban et en Armenie à travers la musique. En 2023, elle devient directrice artistique du festival de violoncelle Adèle Clément dans la Drôme. En 2024, Astrig prendra la direction du festival Nadia et Lili Boulanger à Trouville.

Astrig Siranossian naît dans une famille de musiciens. Admise au C.N.R. de Lyon, elle poursuit ses études au C.N.S.M. de Lyon, obtenant à dix-huit ans son diplôme d’études supérieures avec les félicitations du jury. C’est en Suisse, au Conservatoire supérieur de Bâle, qu’elle achève sa formation dans la classe d’Ivan Monighetti, réussissant avec les plus hautes distinctions son master concert et son master soliste. Elle joue un violoncelle de Francesco Ruggieri de 1676, généreusement prêté par la Fondation Boubo Music ainsi qu’un violoncelle de 1756 du luthier Geinaro Gagliano ayant appartenu à Sir John Barbirolli.

Pour en savoir plus sur Nathanaël Gouin

Lors de sa résidence à la Chapelle Musicale Reine Elizabeth de Belgique, il reçoit le soutien Maria João Pires, qui le présente au public dans le cadre du projet Partitura, concept réunissant différentes générations de musiciens dans le partage de la scène, donnant lieu à d’importantes tournées en Europe et au Japon.

Nathanaël Gouin est devenu un soliste recherché, se produisant en Europe, Asie, ou encore aux États-Unis. Il est invité dans des salles prestigieuses telles que la grande Salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris et la Cité de la musique à Paris, La Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, la Salle Rameau à Lyon, Bozar et la Salle Flagey à Bruxelles, sans oublier des festivals tels que ceux de La Roque d’Anthéron, de Radio France Montpellier, ou encore Les Flâneries musicales de Reims, Piano aux Jacobins à Toulouse, Les Folles Journées de Nantes Tokyo Varsovie ou Ekaterinbourg, ainsi que la Salle Bourgie de Montréal. 

Dans le domaine du concerto, Nathanaël Gouin cultive un répertoire large et curieux, ce qui lui vaut des collaborations stimulantes avec de nombreuses formations : le Philharmonique de Liège, l’ensemble Les Siècles, Le New Japan Philharmonic, l’Orchestre National d’Île-de-France, le Brussels Philharmonic, le Sinfonia Varsovia, ou encore le Chœur de Radio France, sous la direction de chefs tels que Karina Canellakis, Christopher Warren-Green, Augustin Dumay ou encore Mathieu Herzog. 

C’est en 2016 que paraît l’enregistrement du Concerto pour piano et orchestre d’Edouard Lalo avec le Philharmonique de Liège placé sous la direction de Jean-Jacques Kantorow (Label Outhere), disque qui reçoit les meilleures critiques.

La musique de chambre est évidemment très présente dans sa vie artistique et il est le partenaire régulier de grands interprètes tels que Renaud Capuçon, Augustin Dumay, Maria-Joao Pires, Astrig Siranossian ou encore Bruno Delepelaire. Il a par ailleurs fondé un duo avec le violoniste Guillaume Chilemme, dont les enregistrements Ravel/Canal, et Schubert ont été remarqués par la presse.

Il est fréquemment invité des émissions télévisées et radiophoniques sur France 3, Culture Box, France Musique et Radio Classique mais aussi des Victoires de la musique Classique.

Nathanaël Gouin commence l’étude du piano et du violon à l’âge de 3 ans. Formé au Conservatoire de Toulouse et de Paris, à la Juilliard School de New York, mais également aux Hochschulen für Musik de Fribourg-en-Brisgau et de Munich, ainsi qu’à l’Académie Musicale de Villecroze, il est résident durant quatre ans à la Chapelle Reine Elisabeth. Il a également reçu les conseils de grands musiciens tels que Maria-Joao Pires , Louis Lortie, Jean-Claude Pennetier, Michel Beroff, Avedis Kouyoumdian, Denis Pascal, Rena Shereshevskaya ou encore Dimitri Bashkirov.

Lauréat de nombreux concours internationaux, tel que le Concours Johannes Brahms à Pörtschach en Autriche (Premier Prix), le Concours de duos de Suède (Premier Prix), ou encore le Concours de Musique de chambre de Lyon, il est également lauréat de la Fondation d’entreprise Banque Populaire et de la Fondation Meyer.
Nathanael Gouin est artiste-résident à la Fondation Singer Polignac.

Tarif unique : 20 € – Durée 1h

Les concerts du mercredi mettent en avant la richesse et la diversité des fonds de la BLGF et reflètent l’accompagnement de la bibliothèque auprès d’artistes de renom dans leur recherche de répertoires à partager. Des préludes présentés par des spécialistes ou des moments conviviaux à l’issue des concerts en compagnie des artistes, permettent d’enrichir ces soirées en découvertes et en rencontres.

Toutes les dates

À venir

Infos pratiques / Billetterie

En ligne :
Réserver

Par téléphone :
01 53 89 09 10

Du lundi au vendredi de 10h à 18h